Oops!

For a better experience, please use one of these browsers:

Chrome
Download
Firefox
Download
Safari
See website anyway.
× Promo décembre, effectuez un achat en ligne et recevez un volta gratuit. December deal, make an online purchase and receive a free volta. Promo décembre, effectuez un achat en ligne et recevez un volta gratuit. December deal, make an online purchase and receive a free volta. Promo décembre, effectuez un achat en ligne et recevez un volta gratuit. December deal, make an online purchase and receive a free volta.

Peut-on attraper un rhume en ayant froid ?

Écrit par Stéfanie Crevier, notre toute dernière recrue! Étudiante en naturopathie à l’Institut d’enseignement naturopathique du Québec, massothérapeute, fondatrice du Refuge soins naturels, exploratrice culinaire, mais surtout maman de trois magnifiques enfants. Stéfanie se joint à notre équipe afin de vous partager ses coups de cœur, ses recettes santé, ses trucs écolos, ses découvertes et ses idées pour faciliter votre vie de famille !

Nous nous sommes tous déjà fait dire par notre mère ou notre grand-mère : 

« Habille-toi ! Il fait froid, tu vas tomber malade ! » Ou ma préférée : « Habille-toi ! Tu vas attraper la fraîche ! Ou la mort ! Ha ha ! »

Loin de moi l’idée de mettre en doute la crédibilité de nos aînés, mais est-ce vrai ? Il me semble avoir compris dans les dernières années que cette idée avait été écartée, puisqu’on avait démontré que le rhume et la grippe étaient des infections virales ou bactériennes et non une maladie que le corps développe à cause du froid. Cependant ! Il y a toujours deux côtés à une médaille, n’est-ce pas ? 

Dans l’univers du métabolisme et du système immunitaire, ce n’est jamais si simple, et encore moins tout blanc ou tout noir!

Attraper le rhume par le froid, un mythe ?

J’ai quand même fait quelques recherches juste au cas où « ils » auraient changé d’idée depuis, mais non, le verdict médical demeure le même : le froid ne donne PAS le rhume ! 

Eh oui, vous auriez beau être nu dans un frigo pendant des heures, ou même couché un peu éméché, la face dans un banc de neige après un party de Noël, ça ne changerait rien au fait que vous n’aurez pas le rhume. Vous pourriez facilement vous retrouver avec des engelures ou faire de l’hypothermie, ce qui n’est pas très souhaitable. 

« Les virus du rhume et de la grippe se propagent au moyen de la salive et des mucosités que la toux et les éternuements projettent hors du corps. Ainsi, le simple fait de se trouver à proximité d’une personne malade peut faire en sorte que l’on contracte son virus, qui se trouvait en suspension dans l’air. »

Selon le Dr Karl Weiss, microbiologiste et spécialiste en maladies infectieuses à l’Hôpital général juif de Montréal : « Comme on est plus souvent confiné dans des espaces clos en hiver qu’en été avec des personnes qui ont un virus, c’est normal qu’on soit plus exposé aux virus, mais ça n’a rien à voir avec le froid. » Merci pour cette sublime explication Dr Weiss ! 

Mais si, et je dis bien SI nos grands-mères n’avaient pas complètement tort sur quelques points ? Parce qu’on va se le dire, le monde n’est pas parfait non plus depuis que la science pure et dure règne en maître sur nos vies.

Comment le froid agit-il sur l’organisme ?

On a troqué nos bons vieux trucs de grands-mères contre des pilules de laboratoires, mais peut-être qu’on aurait dû être plus ouvert d’esprit et se dire que si nos ancêtres étaient tous plus « tough » que nous, c’est peut-être pour une bonne raison. 

Ne vous inquiétez pas, je ne commencerai pas un débat ici sur tout ce qui cloche, selon moi, avec le système de santé actuel, mais je me demandais s’il était possible de voir les choses sous un autre angle. Comment un corps qui porte le virus du rhume, par exemple, réagit.

On sait tous qu’il suffit de passer quelques minutes à grelotter dehors sous la neige pour deviner qu’un froid extrême est mauvais pour le corps humain. Mais quels sont les effets exacts des basses températures sur l’organisme ?

Pour comprendre comment le froid influence l’organisme, il faut se rappeler que la température corporelle est influencée par un mécanisme : l’équilibre entre la production et la perte de chaleur par le corps. Sans cet équilibre, le corps humain ne peut pas maintenir sa température centrale, qui est de 37°C.

De plus, la température du corps augmente lorsqu’une fièvre apparaît. Elle a justement pour but de détruire les bactéries ou les virus, qui supportent mal cet excès de chaleur. Elle favorise également l’intervention du système immunitaire, qui va lutter contre l’infection. C’est pourquoi j’ai l’impression que la question se pose.

Quel est le lien entre le froid et le rhume ?

J’ai donc continué mes recherches et j’ai pu constater qu’il y a toujours un débat en cours. Les arguments qui reviennent le plus sont que le froid assécherait nos voies respiratoires, ce qui nous rendrait plus sujets aux infections, et que parmi les nombreux virus responsables du rhume, certains « adhéreraient » mieux aux muqueuses nasales asséchées. Puisque ce n’est pas une généralité, on ne peut pas affirmer hors de tout doute sa véracité.

Il y a également l’hypothèse que le système immunitaire, ou du moins sa réponse face aux agresseurs s’affaiblirait lorsque nous avons froid. Encore là, malgré de nombreuses heures à chercher, la réponse demeurait nébuleuse, et je commençais à perdre un peu espoir quand TADAM ! 

Je suis tombée sur une étude fascinante de l'Université YALE, publiée dans The Proceedings of the National Academy of Sciences. Il s’agit d’un article qui confirme que la réponse immunitaire innée au rhinovirus (la cause la plus fréquente du rhume) est altérée quand la température corporelle est inférieure par rapport à la température corporelle centrale.

L'étude a également fortement suggéré que les variations de température influencent surtout la réponse immunitaire plutôt que le virus lui-même. « En général, plus la température est basse, plus la réponse immunitaire innée aux virus est basse », a noté Iwasaki, auteur principal et professeur d'immunobiologie à Yale. En d’autres termes, elle dit, à mon grand bonheur, que les recherches pourraient ENFIN donner du crédit au récit des vieilles femmes, selon lequel les gens devraient rester au chaud et même se couvrir le nez pour ne pas attraper un rhume.

Qu’en est-il, réellement ?

Donc en conclusion – non – le froid ne donne pas le virus du rhume, ça, on le savait. Mais le froid nuit et diminue notre réponse immunitaire en réduisant son efficacité face à certains virus. Alors, habillez-vous ! Vous êtes peut-être porteur d’un virus sans le savoir et votre système a besoin de votre aide pour l’éliminer ! 

Psssst, vous pouvez aussi donner un coup de pouce à votre système immunitaire cet hiver avec des suppléments proposés par Land Art, comme la vitamine C, le Ginseng gelée royale ou bien l’extrait de champignons adaptogènes biologiques. Il s’agit-là d’alliés ultras efficaces et puissants. :)

 

 Références :


 

Article précédent
Article suivant

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique
Sale

Unavailable

Sold Out