Oops!

For a better experience, please use one of these browsers:

Chrome
Download
Firefox
Download
Safari
See website anyway.
× Promo décembre, effectuez un achat en ligne et recevez un volta gratuit. December deal, make an online purchase and receive a free volta. Promo décembre, effectuez un achat en ligne et recevez un volta gratuit. December deal, make an online purchase and receive a free volta. Promo décembre, effectuez un achat en ligne et recevez un volta gratuit. December deal, make an online purchase and receive a free volta.

La Chlorophylle : Essentielle à la vie – Origine et bienfaits

Présente dans les plantes, algues et cyanobactéries, la chlorophylle est le pigment vert qui donne sa couleur aux feuilles des arbres et aux plantes.  La chlorophylle est responsable de la photosynthèse, processus qui, à partir de lumière, de gaz carbonique et d’eau, permet de produire des sucres que l’on nomme glucides (énergie). (27, 28) La chlorophylle est donc essentielle à la vie puisqu’elle permet à toute la chaîne alimentaire de se nourrir de l’énergie qu’elle produit.

C’est la photosynthèse et donc la chlorophylle qui est aussi à l’origine de pratiquement tout l’oxygène que l’on respire sur Terre. (38)

La chlorophylle est donc essentielle à la vie et à notre survie. Même si elle est si petite à nos yeux, la chlorophylle est omniprésente et elle joue un grand rôle sur Terre.

 

Les types de chlorophylle

À l’état naturel, il existe cinq types de chlorophylle dont quatre sont dominants dans le règne végétal et un autre type qui est exclusif au monde des microorganismes (les procaryotes).

Chlorophylle A : Retrouvée dans les plantes, les algues et cyanobactéries.

Chlorophylle B : Retrouvée dans les plantes et algues vertes.

Chlorophylle C : Retrouvée dans les diatomées, les algues brunes et les dinophytes.

Chlorophylle D : Retrouvée uniquement dans les algues rouges.

Chlorophylle E : Retrouvée dans certains procaryotes.

Plusieurs types de chlorophylles coexistent mais les deux principaux types sont la chlorophylle a et la chlorophylle b. En général on retrouve 3 fois plus de chlorophylle A que de chlorophylle B. (30)

 

Molécule

Avez-vous déjà entendu dire que la chlorophylle est le sang des plantes? Certains disent même que la molécule de chlorophylle ressemble à nos globules rouges. Dans les faits, elles ont plusieurs similarités mais la chlorophylle est bien différente de nos globules rouges. En effet, malgré que les deux molécules aient un anneau similaire, on peut constater que l’hémoglobine possède un atome de Fer dans son centre tandis que la chlorophylle possède un atome de magnésium. Aussi, la ramification de la molécule de chlorophylle est plus longue et celle-ci la rend également insoluble dans l’eau. (31) À l’état naturel, la chlorophylle est donc soluble dans les lipides (les huiles). On ne peut pas la diluer dans l’eau.

chlorophylle

 

chlorophylle

Image modified from "Chlorophyll-a-2D-skeletal," by Ben Mills (public domain)

 

Pourquoi consommer de la chlorophylle?

Il y a de nombreux avantages à consommer de la chlorophylle quotidiennement et les preuves scientifiques s'accumulent. Voici donc les principaux bénéfices santé reconnus par Santé Canada ainsi que les autres effets positifs qui font toujours l’objet d’études sérieuses.

 

Bénéfices santé de la chlorophylle reconnus par Santé Canada

Santé Canada reconnaît et permet de faire des allégations santé à deux niveaux.

  1. Son pouvoir Antioxydant

La capacité antioxydante de la chlorophylline est environ 2000 fois supérieure à celle du jus de bleuet et 20 fois supérieure à celle du resvératrol, une molécule organique reconnue comme l’un des meilleurs outils pour lutter contre les dommages oxydatifs induits par les cancérigènes chimiques et les radiations. C’est donc un excellent moyen pour combattre les radicaux libres au quotidien! (5,10)

 

  1. Son pouvoir de désodorisant interne

La chlorophylle a la capacité de réduire la mauvaise haleine, les odeurs alimentaires, les odeurs de transpiration et les odeurs intestinales.

C’est grâce entre autres à sa capacité de se lier à certaines molécules organiques responsables des mauvaises odeurs comme la putrescine et la cadavérine que la chlorophylle réussit à neutraliser les mauvaises odeurs. D’autres études ont démontré des effets très bénéfiques auprès de patients ayant subi une colostomie (11,12).

 

Autres bénéfices santé connus selon les recherches consultées

Bien que deux allégations santé soient déjà permises par Santé Canada, plusieurs autres bénéfices santé de la chlorophylle font actuellement l’objet d’études sérieuses et les résultats obtenus sont prometteurs.

En voici quelques-uns :

  1. Détoxifiante :

La chlorophylle se lie aux aflatoxines et favorise leur élimination (détoxification). (8) Les aflatoxines sont des toxines produites entre autres par des moisissures microscopiques sur les arachides. Elles sont très dangereuses pour le foie et, parce qu’elles se lient à l’ADN, peuvent causer des cancers. La chlorophylle peut également désactiver les composés intermédiaires aflatoxines-ADN qui déclenchent l’apparition de cancers. (2,9,10)

Une autre étude démontrerait que la prise de chlorophylle pourrait aider le corps à éliminer d’autres toxines dangereuses (triéthylamines). (7)

 

  1. Prévention du cancer et traitement du cancer du côlon

Des études démontrent que la chlorophylline a des effets prometteurs dans la prévention du cancer puisqu’elle serait capable de permettre d’empêcher la mutation de nos cellules et de combattre les radicaux libres responsables d’endommager nos cellules et causer des cancers à long terme. (2,3,17) La chlorophylline aurait aussi un effet thérapeutique dans le traitement du cancer du côlon en agissant sur la ribonucléotide réductase.(14)

 

  1. Anti-inflammatoire

Des études démontrent également que la chlorophylle, en particulier la chlorophylle de type a, possède des effets anti-inflammatoires remarquables en inhibant des cytokines responsables de réactions inflammatoires. (25) La chlorophylle serait donc un ingrédient a fort potentiel dans le développement de nouveaux médicaments pour la peau.

 

  1. Aide à la cicatrisation

Plusieurs études (22,23,24) démontrent des effets encourageant dans la cicatrisation de la peau. L’application topique d’un gel contenant de la chlorophylle sur une plaie accélèrerait la guérison de la peau et aiderait à prévenir les infections. On suspecte également que les propriétés anti-inflammatoires de la chlorophylle aideraient à la cicatrisation de la peau.

 

  1. Effet anti-âge pour la peau

Toujours contenue à l’intérieur d’un gel appliqué sur la peau, la chlorophylle démontre des effets très prometteurs pour réduire les signes de vieillissement de la peau causés par l’exposition au soleil. Son effet anti-âge et antiride serait même comparable à certaines crèmes prescrites par des dermatologues (crème contenant de l’acide rétinoïque/trétinoïne). Mais ce n’est pas tout, une autre étude a permis de démontrer que la chlorophylle pourrait agir en protégeant le corps, en particulier la peau, des radiations ionisantes comme les rayons gamma. (15)

 

  1. Traitement de l’acné

Toujours appliqué de manière topique, la chlorophylle a également des effets très intéressants dans le traitement de l’acné. Des études démontrent que ses effets antioxydants, anti-inflammatoires et cicatrisants permettent de réduire le nombre de lésions, la sévérité de l’acné et le niveau de sébum après 3 semaines de traitement (19,20).

 

  1. Augmentation de la production de globule blanc (système immunitaire)

En effet, une étude chinoise a permis de démontrer que la prise de 120mg de chlorophylle augmente la production de globules blancs chez des patients leucopéniques (qui n’ont pas assez de globules blancs). (6)

 

Comment consommer davantage de chlorophylle?

Chlorophylle dans notre alimentation

La première chose à faire est d’intégrer des sources de chlorophylles dans notre alimentation. Intégrer plus de légumes verts dans son alimentation est la première mesure à prendre. Ces légumes sont non seulement riches en chlorophylle, mais aussi en vitamines et minéraux qui sont bons pour notre santé. L’essentiel est d’en consommer régulièrement; à tous les jours. Pas nécessaire de manger uniquement de la salade. Variez vos légumes verts. Intégrez à l’occasion de la salade en accompagnement. Cuisez du brocoli à la vapeur. Intégrez un peu d’épinard dans vos sautés. Faites cuire des haricots. Mangez des petits pois verts à l’occasion. Si vous faites déjà des smoothies le matin, n’hésitez pas à intégrer certains légumes verts dans vos smoothies. La clé est de les intégrer dans vos propres habitudes alimentaires. Mais attention! Comme la chlorophylle est sensible à la chaleur, ne faites pas cuire vos légumes verts trop longtemps.

En contrepartie, la chlorophylle présente dans notre alimentation est difficile à absorber pour deux principales raisons. En effet, cette chlorophylle est contenue dans des cellules protectrices (chloroplastes) qui ne seront pas toutes brisées lorsque nous mangeons nos repas. Aussi, cette chlorophylle est contenue dans l’huile. Par conséquent, la littérature indique qu’un faible 4% de cette chlorophylle est finalement absorbée. (26)

Comme les études ont démontrées que la quantité de chlorophylle nécessaire pour maximiser les effets bénéfiques est d’environ 100 mg par jour et que seulement 4% de la chlorophylle alimentaire est absorbée, cela signifie qu’il faudrait manger quotidiennement 50 tasses de persil ou 100 tasses d’épinard pour arriver à assimiler 100 mg de chlorophylle par jour. Des quantités qui sont clairement impossibles à consommer quotidiennement!

 

Le tableau ci-dessous indique la quantité de chlorophylle alimentaire contenue dans différentes sources et la quantité réellement absorbée par notre corps. (39)

Aliment Portion                    Chlorophylle (mg)               Absorption (mg)

Persil, 1 tasse                            48.0                                       1.9

Épinard, 1 tasse                         23.7                                       0.95

Cresson, 1 tasse                        15.6                                       0.6

Haricot vert, 1 tasse                    8.3                                        0.33

Arugula, 1 tasse                          8.2                                        0.33

Endive, 1 tasse                           5.2                                         0.2

Pois vert, 1 tasse                        4.8                                         0.19

 

Les suppléments de chlorophylle

Bien que l’alimentation soit le moyen le plus facile pour augmenter notre consommation de chlorophylle, la prise d’un supplément de chlorophylle comporte de grands avantages.

Premièrement, un supplément de chlorophylle permet d’assurer de prendre la même dose à chaque jour. En comparaison, il est impossible de savoir précisément combien de chlorophylle nous consommons via notre alimentation…

Deuxièmement, un vrai supplément de chlorophylle permet de bénéficier au maximum des avantages de la chlorophylle, car dans ce cas, elle est soluble dans l’eau et beaucoup plus facile à absorber. Via l’alimentation, les études démontrent que nous en absorbons seulement 4%!

 

Pour vous aider à choisir le bon supplément de chlorophylle, 5 critères doivent être rencontrés:

 1. Ne pas confondre chlorophylle, chlorella, spiruline et greens

Tous les suppléments verts ne sont pas égaux! La chlorella, la spiruline et les greens ne permettent pas d’obtenir les bénéfices de la chlorophylle. La chlorophylle qu’elles contiennent n’est pas biodisponible. Rien ne remplace un vrai supplément de chlorophylle. Et contrairement à ce que plusieurs peuvent croire, un vrai supplément de chlorophylle contient uniquement de la chlorophylline et ne contient pas de vitamines ni de minéraux ni de protéines. Vous retrouvez uniquement de la chlorophylle sous une forme réellement biodisponible.

 

2. Connaître la source d’origine de votre chlorophylle

La chlorophylle peut être extraite de n’importe quelle source botanique riche en chlorophylle, mais de façon pratique et commerciale elle est extraite principalement de la feuille du mûrier (Morus alba) ou de la luzerne (Medicago sativa). Dans le cas du mûrier, son extraction n’est pas très sexy. Comme le vers à soie se nourrit exclusivement des feuilles du mûrier, la chlorophylle de mûrier est extraite à partir des excréments du vers à soie! Son extraction implique bien sûr des solvants chimiques volatiles dont des traces restent toujours présentes dans le produit consommé.

Dans le cas de la luzerne, la chlorophylle est extraite directement des pousses de luzerne et fait intéressant, sa croissance est rapide et sa culture n’appauvrie pas les sols. C’est donc pour toutes ces raisons que nos chlorophylles Land Art proviennent exclusivement de luzerne sans OGM et extraite à froid sans solvant chimique.

 

3. Privilégiez la forme liquide.

C’est bien connu, un supplément liquide est plus facile à absorber qu’un supplément sous forme de capsule ou comprimé. Pour cette raison, si vous le pouvez, privilégiez la chlorophylle sous forme liquide car elle sera beaucoup plus biodisponible et ainsi vous obtiendrez plus facilement le maximum de ses bénéfices santé.

 

4. Sélectionnez la bonne concentration.

Plusieurs concentrations sont disponibles et il est facile de se perdre devant autant de choix! Plus la chlorophylle liquide sera concentrée, plus le goût herbacé sera présent et moins la saveur ajoutée sera perceptible au goût. Si vous en êtes à votre première expérience, choisissez une concentration moins élevée. Si vous êtes déjà une consommatrice régulière, que la saveur vous importe moins et que vous aimez le goût herbacé, essayez une concentration plus forte car elle sera plus économique pour vous.

 

5. Connaître le type d’extraction qui a été employé dans votre supplément de chlorophylle

Afin de favoriser l’assimilation de la chlorophylle, il faut d’abord isoler le pigment de chlorophylle en le retirant du chloroplaste. Cette opération est relativement facile à exécuter en faisant un broyage suivie d’une extraction avec un solvant organique puisque la chlorophylle est une huile. Il y a plusieurs techniques d’extraction possible : des bonnes, des moins bonnes et de très mauvaises!

Puisqu’il faut utiliser un solvant organique pour faire l’extraction, la pire façon de faire ce travail est d’utiliser des solvants nuisibles à votre santé puisque une certaine quantité du solvant utilisé demeure toujours dans l’extrait. (Ex : acétate d’éthyle, benzène, chloroforme, dichlorométhane, méthanol etc.)

Une autre façon de faire l’extraction consiste à utiliser des solvants un moins nocifs pour la santé. (Ex : éthanol, propylène glycol)

Et la meilleure extraction connue à ce jour se nomme l’extraction supercritique qui consiste à employer du gaz carbonique liquide très froid (car maintenu sous pression très élevée) lors de l’extraction. Une fois l’extraction terminée, la haute pression est relâchée permettant au CO2 de reprendre sa forme gazeuse, d’être récupéré et de servir pour d’autres cycles d’extraction.

L’extraction permet d’obtenir un mélange de chlorophylles sous forme huileuse presque pure et ce peu importe la matière végétale utilisée. Comme cette chlorophylle sous forme huileuse est difficilement assimilable, on doit ensuite lui fait subir une transformation qui la rend soluble à l’eau et par conséquent facilement assimilable par notre corps. Cette transformation s’appelle la saponification.  La saponification de la chlorophylle utilise de la soude (NaOH) ou de la potasse (KOH) en présence de cuivre. Le sel de chlorophylle ainsi obtenu se nomme chlorophylline. La soude nous donne la chlorophylline cuivrique de sodium tandis que la potasse nous donne la chlorophylline cuivrique de potassium. Lors de cette transformation, l’atome de magnésium de la chlorophylle est remplacé par un atome de cuivre. Il est à noter que tous les suppléments liquides et solubles à l’eau de chlorophylle sur le marché ont subi ce traitement sinon la chlorophylle ne serait tout simplement pas soluble dans l’eau!

À ce stade, il est important de démystifier la présence de cuivre car certains croient à tort qu’il s’agit d’un élément toxique. Rien n’est plus faux, car en fait le cuivre est essentiel pour notre organisme. Il fait partie de plusieurs réactions métaboliques essentielles au bon fonctionnement de notre corps. Ceci étant dit, il ne faut également pas compter sur le supplément de chlorophylle pour nous apporter le cuivre dont nous avons besoin au quotidien car selon Santé Canada, la dose quotidienne moyenne de cuivre nécessaire serait d’environ 4 mg. Une dose de 100 mg de chlorophylline cuivrique de sodium n’apporte que 0.02 mg de cuivre assimilable donc il ne faut pas penser que le supplément de chlorophylle est aussi un supplément de cuivre.

 

La chlorophylle Land Art est unique et la plus pure. Fabriquée uniquement à partir de luzerne sans OGM, elle est extraite par un procédé supercritique sans solvant chimique. Disponible en plusieurs saveurs et concentrations, il y en a certainement une idéale pour vous! Il suffit de la diluer dans l’eau ou de l’intégrer dans votre smoothie. Cliquez ici pour découvrir notre sélection complète.

Santé!

 

Par Nicolas Martineau B.Sc. Nutrition et Michael Deslandes, Biologiste

 

Références

  1. In vitro inhibition of hyaluronidase by sodium copper chlorophyllin complex and chlorophyllin analogs John P McCook 1, Peter L Dorogi 2, David B Vasily 3, Dustin R Cefalo 4
  2. Osowski A, Pietrzak M, Wieczorek Z, Wieczorek J. Natural compounds in the human diet and their ability to bind mutagens prevents DNA-mutagen intercalation. J Toxicol Environ Health A. 2010;73(17-18):1141-9. PubMed PMID: 20706936.
  3. Chemopreventive potential of chlorophyllin: a review of the mechanisms of action and molecular targets Siddavaram Nagini 1, Fabrizio Palitti, Adayapalam T Natarajan
  4. Sodium Copper Chlorophyllin Is Highly Effective against Enterovirus (EV) A71 Infection by Blocking Its Entry into the Host Cell Zezhong Liu 1, Shuai Xia 1, Xinling Wang 1, Qiaoshuai Lan 1, Peiyu Li 1, Wei Xu 1, Qian Wang 1, Lu Lu 1, Shibo Jiang 1 2
  5. Direction des produits de santé naturels http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/prodnatur/index-fra.php (recherche sur la chlorophylle à partir de Base de données des produits de santé naturels homologués : http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/prodnatur/applications/licen-prod/lnhpd-bdpsnh-fra.php)( accès le 13 février 2012)
  6. Gao F, Hu XF. Analysis of the therapeutic effect of sodium copper chlorophyllin tablet in treating 60 cases of leukopenia. Chin J Integr Med. 2005 Dec;11(4):279-82. PubMed PMID: 16417778.
  7. Yamazaki H, Fujieda M, Togashi M, Saito T, Preti G, Cashman JR, Kamataki T. Effects of the dietary supplements, activated charcoal and copper chlorophyllin, on urinary excretion of trimethylamine in Japanese trimethylaminuria patients. Life Sci. 2004 Apr 16;74(22):2739-47. PubMed PMID: 15043988.
  8. Egner PA, Muñoz A, Kensler TW. Chemoprevention with chlorophyllin in individuals exposed to dietary aflatoxin. Mutat Res. 2003 Feb-Mar;523-524:209-16. PubMed PMID: 12628519.
  9. Egner PA, Wang JB, Zhu YR, Zhang BC, Wu Y, Zhang QN, Qian GS, Kuang SY, Gange SJ, Jacobson LP, Helzlsouer KJ, Bailey GS, Groopman JD, Kensler TW. Chlorophyllin intervention reduces aflatoxin-DNA adducts in individuals at high risk for liver cancer. Proc Natl Acad Sci U S A. 2001 Dec 4;98(25):14601-6. Epub 2001 Nov 27. PubMed PMID: 11724948; PubMed Central PMCID: PMC64728.
  10. Kamat JP, Boloor KK, Devasagayam TP. Chlorophyllin as an effective antioxidant against membrane damage in vitro and ex vivo. Biochim Biophys Acta. 2000 Sep 27;1487(2-3):113-27. PubMed PMID: 11018464.
  11. Christiansen SB, Byel SR, Strømsted H, Stenderup JK, Eickhoff JH. [Can chlorophyll reduce fecal odor in colostomy patients?]. Ugeskr Laeger. 1989 Jul 3;151(27):1753-4. Danish. PubMed PMID: 2675439.
  12. Nahata MC, Slencsak CA, Kamp J. Effect of chlorophyllin on urinary odor in incontinent geriatric patients. Drug Intell Clin Pharm. 1983 Oct;17(10):732-4. PubMed PMID: 6628224.
  13. Sodium copper chlorophyllin attenuates adenine-induced chronic kidney disease via suppression of TGF-beta and inflammatory cytokines Sachin V Suryavanshi 1, Milind Gharpure 2, Yogesh A Kulkarni 3
  14. E2F4 and ribonucleotide reductase mediate S-phase arrest in colon cancer cells treated with chlorophyllin, Korakod Chimploy 1, G Dario Díaz, Qingjie Li, Orianna Carter, Wan-Mohaiza Dashwood, Christopher K Mathews, David E Williams, George S Bailey, Roderick H Dashwood
  15. Boloor KK, Kamat JP, Devasagayam TP. Chlorophyllin as a protector of mitochondrial membranes against gamma-radiation and photosensitization. Toxicology. 2000 Nov 30;155(1-3):63-71. PubMed PMID: 11154798.
  16. Boloor KK, Devasagayam TPA, Mohan H. Mechanisms responsible for the antioxidant properties of chlorophyllin : a pulse radiolysis study. BARC Newsletter 2004 249
  17. https://www.researchgate.net/profile/Ahmet_Inanc/publication/267786661_Chlorophyll_Structural_Properties_Health_Benefits_and_Its_Occurrence_in_Virgin_Olive_Oils/links/5a2eb6c00f7e9bfe816ff2b6/Chlorophyll-Structural-Properties-Health-Benefits-and-Its-Occurrence-in-Virgin-Olive-Oils.pdf
  18. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4966572/ anti-âge soleil peau
  19. https://jddonline.com/articles/dermatology/S1545961615P0589X acnée
  20. https://www.jaad.org/article/S0190-9622(14)01535-7/fulltext acnée
  21. https://agsjournals.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/j.1532-5415.1980.tb00124.x odeur
  22. https://www.o-wm.com/content/enzymatic-debriding-agents-an-evaluation-medical-literature cicatrisation
  23. https://www.americanjournalofsurgery.com/article/0002-9610(50)90531-9/pdf cicatrisation
  24. https://www.americanjournalofsurgery.com/article/0002-9610(47)90287-0/fulltext cicatrisation
  25. https://www.researchgate.net/profile/Devarajan-Karunagaran/publication/51752771_Chlorophyll_Revisited_Anti-inflammatory_Activities_of_Chlorophyll_a_and_Inhibition_of_Expression_of_TNF-a_Gene_by_the_Same/links/0046351a3339f93c3b000000/Chlorophyll-Revisited-Anti-inflammatory-Activities-of-Chlorophyll-a-and-Inhibition-of-Expression-of-TNF-a-Gene-by-the-Same.pdf anti-inflammatoire
  26. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1466856407000495
  27. https://www.nationalgeographic.org/encyclopedia/chlorophyll/
  28. http://www.plantphysiol.org/content/154/2/434
  29. https://www.medicalnewstoday.com/articles/322361#foods-rich-in-chlorophyll
  30. https://www.khanacademy.org/science/biology/photosynthesis-in-plants/the-light-dependent-reactions-of-photosynthesis/a/light-and-photosynthetic-pigments
  31. A. Hendry, O.T. Jones, Haems and chlorophylls: comparison of function and formation; Journal of Medical Genetics, 1980 Feb; 17(1):1-14.
  32. Nagini S1, Palitti F, Natarajan AT , Chemopreventive potential of chlorophyllin: a review of the mechanisms of action and molecular targets; Nutr Cancer. 2015;67(2):203-11.
  33. https://www.webmd.com/diet/health-benefits-chlorophyll#1
  34. B.H. Patel, Handbook of Textile and Industrial Dyeing, 1st Edition, Elsivier 2011.
  35. Catarina Guedes, F.Xavier Malcata; Algal spent biomass – A pool of applications, Biofuels from Algae, 2nd Edition, 2019.
  36. Mishra, R.K. Bacheti, A. Husen, Medicinal Uses of Chlorophyll: a critical overview, Chemistry, 2012.
  37. https://www.researchgate.net/publication/283502487_Medicinal_Uses_of_Chlorophyll_A_Critical_Overview
  38. https://www.nature.com/scitable/topicpage/photosynthetic-cells-14025371/
  39. https://lazyplant.com/vitamins-minerals/chlorophyll-foods/
Article précédent
Article suivant

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique
Sale

Unavailable

Sold Out

Le produit a bien été ajouté au panier

PROMO: achetez 150$ de suppléments et obtenez de l’huile d’arbre à thé!

Voir le panier Continuer les achats